Cinquième épisode de notre road-trip (après la mer Egée, la Lycie, Antalya, le plateau anatolien) ! Nous voici arrivés dans un haut lieu du tourisme en Turquie : c’est parti pour la découverte de la Cappadoce en camping-car ! Depuis le temps qu’on voit de superbes images sur Insta, on espère que la réalité sera à la hauteur des photos 😉.

La vallée d’Ihlara

La Cappadoce en camping-car, ce n’est pas que la vallée de Göreme ! Nous commençons notre découverte de la région par la vallée d’Ihlara. Un canyon verdoyant dans les parois duquel sont nichées des églises rupestres. La rando fait environ 17 km si on veut parcourir la gorge dans sa totalité. On décide de visiter plutôt les deux extrémités.

Du côté d’Ihlara, de grands escaliers nous conduisent au fond du canyon. On vous conseille d’arriver tôt car cette visite est proposée par les tours operator de Göreme et les cars déversent les touristes dès 9h30.
Les églises sont sympas mais les peintures sont très dégradées (vandalisées), c’est dommage. Après 3 bons kilomètres le long de la rivière on arrive à un chouette « çay salonou » où nous buvons notre premier thé à la pomme. C’est chaud, c’est sucré et acidulé à la fois, c’est délicieux 😋! Après avoir remonté les centaines de marches pour retourner au parking, on s’arrête déjeuner au petit snack du coin. rien d’exceptionnel, mais c’est correct et on a la vue sur le canyon. Au final, on trouve que cette partie de la vallée est sympa mais pas waouh.

Nous partons de l’autre côté. À Sélime. Et LÀ c’est waouh🤩 ! Une cathédrale, ville troglodyte, à ne pas louper. La circulation dans les bâtiments n’est pas super aisée (fortes pentes glissantes) mais c’est impressionnant !
Bonus, et non des moindres, il y a un super spot pour bivouaquer juste en contrebas. À l’ombre, au calme, au bord de la rivière.

La ville souterraine de Kaymakli

En Cappadoce en camping-car on voit des dentelles de pierres, toutes sortes de formes bizarres, mais aussi un gruyère souterrain😲 ! Il existe de nombreuses villes souterraines dans lesquelles se réfugiaient les premiers chrétiens martyrisés par l’empire romain. Nous avons choisi celle de Kaymakli.
Alors là, vraiment, on insiste : il faut arriver à l’ouverture‼ Sinon l’expérience sera totalement gâchées par les groupes de touristes. Nous, nous étions seuls et c’était magique ! (Vous regarderez ça dans le vlog ci-dessous, on vous emmène en exploration avec nous).

La petite vallée de Gomeda

Avant d’arriver à Göreme, on s’arrête dans cette petite vallée à l’écart des touristes. Les formations rocheuses ne sont peut-être pas hyper impressionnantes mais en se baladant, on trouve des passages secrets et des pièces cachées qui nous séduisent !

Les vallées rouge et rose

Cette fois, ça y est, nous sommes au cœur de la Cappadoce ! En place pour LE coucher de soleil. Bon, alors, évidemment c’est le week-end… Donc pour le spectacle en amoureux on repassera, il y a un monde fou. On trouve tout de même une place vaguement plate pour la nuit. On va être francs, ce n’est pas le coucher de soleil le plus dingue du monde. Il n’y a pas de couleurs particulières sur la vallée… Mais bon c’est à voir.

On tente de dormir malgré la musique du vendredi soir. Un couple, une voiture, de la musique (chouette au demeurant) à donf jusqu’à 3h du mat’.

4h30. Un bruit bizarre. Ce n’est plus la musique des voisins… Un grondement, un souffle… On ouvre les stores, des montgolfière se dressent tout autour de nous. Un immense spot de décollage juste derrière nous, et un petit devant😯😮 ! C’est magique de les voir se gonfler et décoller dans les premières lueurs de l’aube. Il y en a un nombre impressionnant !

Ce réveil matinal nous permet de partir en rando de bonne heure😎. Une fois les dernières montgolfières envolées, nous nous retrouvons seuls dans la vallée rose et rouge. C’est superbe, au petit matin les couleurs sont vives, les reliefs ne sont pas écrasés par le soleil, c’est top !
Le fond des vallées est étonnamment verdoyant, rempli de vignes et d’arbres fruitiers ! Mais notre plus belle découverte se trouve à l’intérieur d’un pigeonnier ! Un truc dingue qu’on vous montre dans la vidéo ci-dessous ! Derrière les trous pour les pigeons se cache une véritable cathédrale ! La plus belle que nous ayons vue dans les différents sites ! Un truc totalement invisible et improbable 🤩!

Il est 10h et notre belle rando est terminée… Ben oui, quand tu commences à 6h… Ceci dit c’est bien comme ça parce qu’il commence à faire bien bien chaud ! On décide donc d’aller se balader dans la ville de Göreme .

Göreme ville de poussière, le cœur de la Cappadoce en camping-car

On trouve assez facilement à se garer, mais on est tout de suite frappés par l’état des rues. le goudron est arraché de partout, et les rues sont plutôt des pistes. On dirait que la ville a été transformée en torrent et que rien n’a été réparé. Bizarre. En tout cas il y a une poussière folle et on voit le camion de pompiers local qui fait des aller-retour pour mouiller le sol et éviter une trop grande dispersion de la poussière… Ce qui semble un peu vain…

La ville n’est pas transcendante, il faut aller dans les quartiers hauts pour trouver les habitats troglodytes traditionnels. Beaucoup on été transformés en hôtels de luxe.

On se trouve ensuite un petit resto !

Bon plan resto : vous vous demander où manger à Göreme ? On a trouvé une adresse sympa. Le Cancan. Le proprio est très attentionné. Il nous offre la soupe de lentilles, trois petits plats de mezzes et le thé. On doit quand même vous déconseiller le bœuf cuit dans la poterie (il était très dur), en revanche les içli köfte étaient bons et très copieux.

Rassasiés, nous sommes allés nous poser dans la vallée proche, à l’ombre de grands arbres. Nous espérions passer un après-midi paisible et voir les montgolfières passer au-dessus de nous le lendemain matin… ce fut tout sauf paisible😫. Des centaines de quads sont passés à fond dans cette vallée, presque en continu. On ne vous raconte pas la poussière (vous verrez dans le vlog !) et le bilan carbone !

La nuit a été calme, comme nous l’espérions (pour un samedi soir, c’était pas gagné !). Mais à 4h30 nous étions debout. Au lieu de passer au-dessus de nous, les montgolfières décollaient, puis atterrissaient, autour de nous. Un truc de dingues. Je ne vous raconte pas en détails parce qu’Alain vous prépare une vidéo spéciale sur ce sujet oufissime ! Elle sera visible ici et sur notre chaîne Youtube à partir du 8 juillet.

La vallée de l’amour et la vallée Blanche

On avait prévu de randonner dans la love valley, mais avec toutes les montgolfières posées à côté de nous, le camping-car est resté coincé un bon moment dans l’autre vallée. Quand nous sommes arrivés au-dessus de la vallée de l’amour il faisait déjà chaud. En plus, c’était difficile de circuler sur les pistes défoncées. Quand on a fini par trouver un spot, on s’est rendu compte qu’on avait une splendide vue plongeante sur les phallus de la love valley et sur les glaces à la vanille de la White valley, mais qu’il était impossible de descendre ! On s’est donc contenté d’une balade sur la partie haute du plateau.

Ici la journée et la nuit ont été calmes😴. Mais devinez quoi ?? 4h du mat’ branle-bas de combat 💥! C’est l’heure des montgolfières ! Elle décollent d’en face, descendent dans la love valley et vont atterrir où nous étions hier… Encore un réveil majestueux !

Une montgolfière plus aventureuse, ou moins habiles manque s’écraser sur notre plateau😱… (à voir en vidéo).

En plus, vallée de l’amour oblige, on assiste aux prises de photos en robe de mariée, aux demandes en mariage devant les cheminées… aux poses des instagrameuses en grandes robes💃, aux poses des instagrameurs au volant de voitures américaines,… On n’a pas vu les dromadaires en action, mais ils sont dispo si ça vous tente🤣… Ah la la, les joies du tourisme de masse. C’est à la fois complètement magique et complètement surfait🙄.

La Cappadoce en camping-car et en montgolfière

La vallée de l’imagination

Une fois les montgolfière parties se coucher, nous reprenons la route loin de l’agitation. Au programme : une dernière jolie petite rando, dans une vallée à l’écart des hordes de touristes… Ici, il y a juste un chien qui attend pour venir se balader avec nous. Il nous accompagne au milieu des formations rocheuses aux formes évocatrices. Tu l’as vu le phoque là ? Ah oui ! Et le chat, là… Une super promenade à faire en famille !

Zelve : musée en plein air

Dans le secteur de Göreme, il y a plusieurs « musées en plein air ». On y voit les même paysages de cheminées de fées qu’ailleurs, mais c’est une zone payante. C’est là que les cars apportent les groupes. Parce que l’accès est aisé, c’est une zone avec un condensé de ce qu’on peut voir en faisant différentes randonnées, l’accessibilité est facile avec des chemins dallés. Donc c’est bien si vous êtes pressés ou si vous avez des difficultés pour marcher.

On a juste testé celui de Zelve. L’entrée est payante, mais comme il est un peu plus à l’écart du reste, il est moins surpeuplé que celui de Göreme. On n’a pas été hyper emballés, mais peut-être parce que c’est le dernier site que nous avons fait. Si nous avions commencé par ça on aurait peut-être trouvé super. C’est comme tout, au bout d’un moment on est blasés 🙄😁. Pff, encore une église, encore une cheminée de fée🤭

L’originalité ici, c’est qu’on a assisté au tournage de Pékin express version italienne… C’était marrant. Surtout que plus tard dans la journée, on a vu un binôme faire du stop au bord de la route. On se serait bien arrêtés, mais une voiture s’en est chargé juste devant nous 😜.

On était déjà venus en Cappadoce en camping-car, donc on n’a pas tout refait. Mais si c’est votre première fois, allez au château d’Uçhisar et à Ürgüp ! La vallée des pigeons est sympa aussi.

La Cappadoce en camping-car et en vidéo ! Le Vlog :

Voyager en Cappadoce en camping-car :

Infos pratiques :
🟢Où dormir en camping-car dans la vallée de Göreme ? Où voir les montgolfières en cc ? ben partout en fait ! Regardez sur P4N, il y a du choix. En étant au sunset point vous aurez peut-être de plus belles photos qu’au dessus de la love valley parce que l’orientation par rapport au soleil est meilleure (vous ne l’avez pas de face). Mais l’idéal, c’est quand même de rester quelques jours pour avoir différents points de vue (attention, si le vent est trop fort ou la météo pourrie, il n’y a pas de décollage).
🟢Petit conseil pour être relativement au calme : être en bas des vallée la nuit et en haut la journée.
🟢Attention pour les longs porte à faux comme nous, les pistes sont défoncées, il faut trouver l’endroit où ça passe sans frotter. Garez-vous toujours au bord, pour ne pas gêner les atterrissages et décollages éventuels (ça dépend du sens du vent).
🟢Vous avez remarqué que nous n’avons fait que regarder les montgolfières. Si vous voulez faire un voyage, à l’heure actuelle (juin 2022) ça coute environ 200 euros par personne…

Nous quittons la Cappadoce bien crevés par les nuits trop courtes, la chaleur et les randos, mais avec des étoiles plein les yeux 🤩! Direction Ankara et la mer Noire…

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à nous laisser des étoiles 😊

Note : 1 sur 5.

1 commentaire

La mer Noire en camping-car (Turquie, épisode 6) - Les Epicurieux · 23 juillet 2022 à 17 h 55 min

[…] vous avions quittés en Cappadoce. Il restait pas mal de route à faire à travers l’aride plateau anatolien, avant […]

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar
%d blogueurs aiment cette page :