Que manger en Norvège, sans se ruiner…

Vous vous souvenez peut-être que nous nous étions régalés avec les produits finlandais. En Norvège c’est un peu différent. Ils faut d’abord préciser que l’alimentation est très chère. D’où notre problématique pendant les 45 jours du voyage : que manger en Norvège ? Et sans se ruiner…

Musée de la marine, Stavanger. Épicerie d’époque…

Autre point à prendre en compte, on a l’impression que les Norvégiens s’intéressent assez peu à la nourriture. De supermarché en supermarché, on retrouve les mêmes produits. Peu de variété, des produits chers pour les bourses françaises, pas de beaux étales de poissons (hormis dans quelques halles) ni de boucherie et des rayons de chips et de bonbons beaucoup plus importants que le rayon des légumes frais. Et d’ailleurs on a vu peu de monde dans les supermarchés… On se demande où les Norvégiens font leurs courses… On n’a pas repéré de petites épiceries ou de commerces de proximité (on n’a pas beaucoup cherché non plus, mais en tout cas on les a pas remarqués). Pour combiner découverte gastronomique et dépense raisonnable ça n’a donc pas toujours été facile.

Mais nous avons pu nourrir notre curiosité avec quelques plaisirs simples.

Pour manger sans vous ruiner tout en découvrant des spécificités norvégiennes, voici le menu :

Au petit déjeuner :

Facile ! Plein de choix de Wasa. Nous, on a bien aimé les paquets rouges (du coup on n’a pas testé les autres…). Avec du beurre légèrement salé et la bonne confiture de Coop (qui a un génial couvercle « ouverture facile »). On vous conseille le parfum airelles avec plein de petit fruits acidulés.

Pour les petit déj’ de fête on trouve des crêpes au rayon frais. Elle sont vraiment aussi bonnes que des crêpes maison et comme elles sont peu chères, autant en profiter ! Un petit tour dans la poêle pour réchauffer, de la confiture de framboise (toujours la Coop parce qu’ils faisaient une promo deux pots pour le prix d’un !) et on commence bien la journée !

Au déjeuner :

Alors là, une seule solution : vous procurer une canne à pêche ! Nous avons mangé presque chaque jour notre propre poisson. C’est délicieux et très économique !

  • maquereaux entiers entourés de lard et grillés au four,
  • maquereaux en filet avec la géniale recette de Madame Dansmacuizine,
  • maquereau cru juste mariné à l’orange,
  • tronçons d’orphies en persillade (beaucoup d’arrêtes mais comme elles sont bleues on les voit facilement),
  • filet de cabillaud ou de lieu noir avec un beurre noisette aux amandes,
  • filet de lieu jaune avec une sauce crème+beurre+citron,
  • pinces de crabe royal mayo,
  • cabillaud poché,
  • moules ramassées dans les Lofoten et cuisinées au curry.

Le tout avec les incontournables chips ou la purée en sachet, du riz, des tomates… LE légume hyper pas cher : les sachets d’épinards surgelés (moins d’1 euro pour deux personnes).

 Pour changer du poisson, vous pouvez goûter aux fameuses pølsen (saucisses) de toutes sortes, dont raffolent les Norvégiens.😋

Pour le goûter :

Les bonbons, avec en particulier les réglisses salés

Les gâteaux roulés à la cannelle

Au dîner :

Les jours de mauvais temps, vous pouvez opter pour les soupes en sachets. Les soupes de poisson parfum Lofoten et Bergen sont très correctes.

Un incontournables de nos soirées : les knekkebrod. Ce sont des sortes de galettes multigraines. On en trouve de différentes sortes, c’est toujours agréable et c’est bon pour la santé. C’est idéal pour tartiner les fromages et bacons en tubes (pas super bon, mais économique) et les tranchettes de fromage caramélisé

Pas mauvais du tout et bien pratique : les gros pots de harengs vinaigrés-sucrés :

Le truc pas cher et pas désagréable : les espèces de pains / quenelles de poissons. On en trouve de toutes sortes (certains bien meilleurs que d’autres, mais on a oublié de noter les marques…). La meilleure façon de les manger, selon nous, c’est de les faire poêler, puis un peu gonfler dans une sauce tomate (crème + tomate en tube) avec de la ciboulette ou du persil au moment de servir.

On a aussi mangé pas mal de fruits rouges. Mélangés avec des flocons d’avoine et du yaourt et hop, un repas complet !

Bon à savoir :

  • Les pains aux graines sont délicieux et se conservent très bien !
  • Le lait se trouve uniquement au rayon frais, pas de longue conservation.
  • On trouve partout du kéfir, pas cher, à côté du lait.
  • Les alcools sont hors de prix.
  • Pensez à chercher le bac « 50% » présents dans tous les supermarchés. On y trouve les produits en date limite et ça permet de faire quelques découvertes. Attention cependant au poisson, nous avons testé une fois le saumon et il n’était vraiment pas frais…

Voilà pour ce petit tour d’horizon de notre frigo norvégien. Rien de très gastronomique, c’est sûr, mais au moins on a mangé relativement sainement, c’était plutôt bon et on n’a pas explosé le budget nourriture de nos 7 mois de voyage 🙂

 

 

Vous avez aimé cet article ? Inscrivez-vous et partagez 🙂

2 commentaires sur “Que manger en Norvège, sans se ruiner…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.