Comme tous les guides conseillent la réserve de Zingaro et que nous avons adoré celle de Monte Cofano, nous nous y rendons pour faire une randonnée en bord de mer.

Le jour de notre arrivée tout est gris noir nuageux pluvieux…

On se gare. On fait un tour (sous la pluie) au village pas très éloigné, histoire de garder les muscles chauds…

Après une bonne nuit silencieuse, on attaque à 8h du matin, sous le soleil, alors que seuls les geckos sont là à se réchauffer…

Pas forcément  une bonne idée… Le sentier est tout gadouilleux. Collant et glissant à souhait… Mais on attaque quand même !

10,5 km plus tard, les pieds sont gonflés et les jambes lourdes. On a vu un musée sur l’environnement, un sur l’artisanat local, une belle grotte, quelques criques translucides…

On ne veut pas vous influencer, mais nous on a préféré  la rando du Monte Cofano, plus sauvage, plus minérale. Et puis c’était une boucle et on n’a pas passé notre temps à monter et descendre comme aujourd’hui. Ceci dit c’était quand même pas mal, surtout quand la boue a séché 😅.

Comme nous sommes crevé nous décidons de rester pour une deuxième nuit. Et nous assistons à un joli mariage :


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :