La Croatie en camping-car

Croatie en camping car

Après notre bref passage en Slovénie, on a passé 16 jours en Croatie. Il est temps de faire le bilan. La Croatie en camping-car ça vaut le coup ou pas ?

Croatie, camping-car interdit ?

Pas toujours facile de trouver un bivouac le long de la côte croate. D’une part, du fait de la géographie il y a peut d’accès et peu de place en bord de mer, d’autre part le camping sauvage est interdit. Faire la Croatie en camping-car, surtout sauvage, c’est loin d’être une évidence, les panneaux sont là pour vous le rappeler à chaque instant. A noter : les aires de services (eaux noire / grise / propre sont inexistantes)

Hors saison, on a tout de même réussi à stationner dans des coins sympas (sans le moindre déballage bien entendu). Mais si on n’a pas été embêtés par la police, on a eu quelques regards noirs voire remarques…

On vous montre tout ça en vidéo :

Nos coups de cœur et bons plans

Même si on ne se sent pas toujours les bienvenus, on a tout de même passé de bons moments.

Balades, rando, nature…

Côté rando et parcs nationaux, on vous recommande Krka. Hors saison c’est vraiment très agréable de se balader sur les passerelles. Dans le même genre ça vaut certainement le coup d’aller à Plitvice, mais à notre saison on ne l’a pas tenté.

On vous conseille aussi fortement la pointe de l’Istrie. Promenez vous sur les nombreux sentiers du parc de Kamenjak, c’est varié, pas difficile et très sympa. Pensez à prendre Maps.me si vous voulez suivre un itinéraire précis car il y a une multitude de petits chemins.

Villes, villages, patrimoine…

Vous pouvez retrouvez toutes nos visites sur polarsteps.

On a particulièrement aimé Sibenik et Split. Rues pavées, volets verts, petits cafés aux ambiances diverses.

Gourmandises et conseils épicurieux

Allez sur les marchés ! On y fait des rencontres sympas et on y trouve de bons produits de petits producteurs : saucisson tout frais, bon fromage local, porcelet grillé… On a particulièrement aimé celui de Split (derrière le palais de Dioclétien).

Livres de route pour la Croatie

Guide Simplissime. C’était la première fois que nous testions cet éditeur. Pas mal (on a la base) mais le format presque carré n’est pas super pratique, il ne tient pas dans la poche.

La dame de Zagreb, un polar qui se passe dans le milieu des SS. Le lien avec la Croatie est assez ténu, du coup on a été déçus pour ce qui est de l’immersion. Mais le polar n’est pas mal.

Bilan Croatie en camping-car

Comme pour chaque pays, voici notre budget et les différents postes de dépenses pour notre séjour croate.

budget croatie en camping car
Vous avez aimé cet article ? Inscrivez-vous et partagez 🙂

2 commentaires sur “La Croatie en camping-car

  1. Bonjour,
    Vous avez choisi de rester sur la côte – magnifique mais surexploitée – pour éviter les neiges intérieures; c’est dommage dans la mesure où tout le pays mérite(ait) qu’on s’y attarde, surtout en camping sauvage.
    Avant la guerre, c’était top, notamment sur le plan de la qualité de l’accueil -partage et mixité à tous les étages-.
    Depuis la guerre qui a réduit l’intérieur du pays à l’état de ruine (j’espère que çà s’est amélioré depuis les années 2000), la mentalité en a pris un sacré coup: priorité au fric sur la bande côtière, circulez y a rien à voir dès qu’on s’en écarte.
    Alors, boycoter ou pas ? Je me bornerais plutôt à:
    – si vous êtes adeptes du tourisme strict et n’y avez pas encore mis les pieds, çà « vaut » le coup (les 4km longeant la côte),
    – si vous connaissez déjà le pays et ses habitants tels qu’ils étaient à la fin de l’ère Tito, évitez; çà vous fera du bien!

    J’espère que le Montenegro, moins atteint,(et le Kosovo) vous réconciliera avec l’ambiance « europe de l’est » si attachante.
    Je me suis promis de ne pas y retourner, et pourtant …
    Bon vent.
    Jacques.

    1. Bonjour. Bien d’accord avec ce que vous dites. On connaissait déjà à l’époque de la Yougoslavie.
      Nous sommes déjà passé par le Monténégro (décalage du temps de montage vidéo oblige…) et c’était effectivement plus accueillant. Malheureusement la pluie était de la partie et nous avons connu un Monténégro très humide…
      On vous partagera bientôt tout ça en vidéo😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.