Delphes, voyage au centre du monde

Avant de suivre les traces de l’aurige de Delphes,  on vous donne un bon plan…

Où dormir pour visiter Delphes ?

Pas facile de trouver un bivouac dans le secteur alors on vous conseille de monter à la petite église orthodoxe de Sainte Catherine, avec une superbe vue sur Arachova. On est seulement à 12km du site archéologique et c’est super beau, au pied du Mont Parnasse. Vous êtes seuls avec les coucous et les huppes. En partant de bonne heure vous pouvez même éviter la galère de croiser 10 cars touristiques dans les ruelles d’Arachova. Et, comble du bonheur, vous arriverez à garer le camping-car presque devant le site, ce qui est loin d’être évident vu le manque de parking…

Les vestiges archéologiques de Delphes

Nous commençons, à la fraîche par le secteur du temple d’Apollon. Pas trop de monde et des panneaux explicatifs en français, ça fait plaisir !

Le site est assez concentré, mais tout en montée. On prend vite chaud, surtout pour aller jusqu’au stade qui est un peu excentré.

Nous sommes ici dans un lieu particulier. C’est le centre du monde… Un jour Zeus s’est réveillé en se demandant où se trouvait ce centre. Il a donc lâché 2 aigles dans des directions différentes. Les aigles se sont croisés au dessus du site, ils ont laissé tomber un caillou et c’est l’omphalos (nombril du monde) que l’on découvre au milieu de toutes les constructions.

Delphes, c’est aussi le lieu de l’oracle… C’est ici que la fameuse Pythie, au milieu des fumées de laurier, prédisait l’avenir et règlait les différents entre les hommes par de petites phrases sibyllines. Voici le rocher sur lequel elle se tenait :

Derrière la voix de la jeune femme, c’est en fait Apollon qui dictait ses choix. Le grand temple du site lui est dédié. Et le stade accueillait les jeux Pythiques (concours musicaux, poétiques et gymniques) en son honneur.

Autour du temple, le site se compose d’une série d’offrandes et de trésors que les cités offraient à l’Oracle.

Sur le terrain il ne reste pas énormément de choses, mais le musée présente de très belles pièces qui permettent d’imaginer comme ce lieu devait être somptueux.

Le musée :

Quelques jolies offrandes :

Et, pour finir, les beaux gosses de service :

Pour l’anecdote, sachez que nous avons voulu photographier Ti’Moose devant l’aurige (en guise de cheval) et la gardienne nous a fait effacer la photo. Pas bien compris…


Dernière étape, la tholos
.

Petit édifice circulaire symbolisant souvent Delphes alors qu’il est bien à l’écart du site principal. Mais nous, on a garé le camping-car à côté alors on y va ! 😉

Au final, nous n’avons pas du tout regretté ne rererevisiter de très agréable site !

Vous avez aimé cet article ? Inscrivez-vous et partagez 🙂

2 commentaires sur “Delphes, voyage au centre du monde

  1. Votre voyage semble splendide, indépendamment du problème du tracteur. Comment se peut-il d’avoir de tels problème, il me semblait que ce véhicule est nouveau. Je suis sur le point d’en acheter?
    Bonne continuation

    1. Nous avons été surpris aussi. Mais ce sont les aléas d’un achat de véhicule neuf… La garantie a fonctionné sans problème. Par ailleurs nous sommes très satisfaits de ce camping-car 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.