Comment agrémenter un voyage long-courrier ?

L’Australie, ce n’est pas la porte à côté  !  Comment agrémenter un voyage long-courrier ? On vous donne nos astuces pour ressortir de l’avion aussi frais que possible 😉

L’Australie : une destination trèèèèèès lointaine !

1h35 pour aller jusqu’à Munich + 11h50 pour atteindre Singapour et enfin 8h pour atterrir à Brisbane.

Soit environ 21h30 de vol, plus quelques heures d’escales, plus le décalage horaire de 9h… ça fait peur !!! Pour peu qu’on soit coincé entre le relou de service, des gamins qui tapent dans le siège et avec un écran qui ne fonctionne pas, le voyage peut devenir un enfer. Bon d’accord, ça c’est si on a vraiment la poisse. Mais si on ne veut pas ressortir avec de tous petits yeux, autant mettre toutes les chances de notre côté pour agrémenter le voyage !

 

 

Choisissez de bonnes compagnies

Toutes ne présentent pas le même confort. Vous pouvez regarder le classement ici. Dans notre A/R, nous avons Singapore Airlines (classée n°1), Lufthansa (n°7) et Quantas.

En comparant les prix des vols, les itinéraires, les escales, on peut trouver des trajets intéressants avec des compagnies renommées.

 

Réservez les « bons » sièges

Il est très difficile (ou cher) d’être surclassé… Alors nous allons nous contenter de la classe éco. Si vous voulez de la place pour les jambes, vous pouvez payer un petit supplément au moment de l’enregistrement, pour avoir des places vers les issues de secours : les premières rangées. Alors oui, vous gagnez en espace. MAIS, on vous déconseille ces places… C’est aussi l’endroit où sont installés les berceaux des bébés. Du coup, vous risquez fort de vous retrouver avec plein de bébés autour de vous et il est peu probable qu’ils dorment pendant tout le voyage 😉

Petite astuce si vous voyagez en couple : quand les sièges sont par 3, réservez chacun une extrémité. Il y a peu de chance que quelqu’un ait envie de réserver le siège du milieu. Si l’avion est plein, vous pourrez toujours faire un échange avec la personne qui est coincée entre vous deux :). Mais si ce siège reste vide, vous allez gagner en confort !

 

Profitez des repas

Bon d’accord, on n’est pas dans un resto 3 étoiles ! Mais le moment des repas casse la monotonie. Les repas aident à passer le temps… Prenez le temps de savourer !

Mangez régulièrement, pas trop, et portez des vêtements qui ne serrent pas afin d’éviter les maux d’estomac. Attention à la consommation d’alcool : avec l’altitude l’ivresse est plus rapide et pas très agréable 😛 En revanche, buvez beaucoup d’eau pendant tout le voyage (astuce : gardez une petite bouteille d’eau vide pour passer les contrôles et remplissez la ensuite dans les toilettes de la zone d’embarquement et:ou aux bouteilles mises en libre service au fond de l’avion). L’air de l’avion est extrêmement sec et on se déshydrate vite. D’ailleurs, on emporte toujours un stick à lèvres et des gouttes pour les yeux afin d’hydrater tout ça. Au cas où, nous gardons aussi quelques médicaments à portée de main : antidiarrhéique, antiacide, antihistaminique… On ne sait jamais !

 

Détendez-vous

Une fois que vous êtes à peu près confortablement installés, vous pouvez profiter de quelques distractions : films, jeux vidéo, musique… Nous emportons aussi un bon bouquin ou une liseuse (on a une Cybook retroéclairée et une Kindle basique, on aime bien les deux). Le tout avec des écouteurs qui nous isolent du bruit ambiant et sont beaucoup plus confortables que ceux proposés à bord (pensez à emporter un adaptateur pour brancher les écouteurs sur le système de l’avion). Prévoyez aussi un jeu de carte en cas de bug informatique…

 

Essayez de dormir

Pas facile de dormir. Mais indispensable pour que le temps passe plus vite. Pour ça on vous conseille un coussin tour du coup gonflable, des boules quiès, un masque de nuit. Évitez les somnifères qui rendent vaseux. Par contre un petit mélange mélatonine + plantes peu aider à se détendre.

 

Pensez à bouger

Afin d’éviter les chevilles qui gonflent, voire les phlébites, il est indispensable de vous dégourdir régulièrement les jambes pour faire circuler le sang. On vous conseille de porter des bas de contention (classe 2),  de boire beaucoup d’eau, de profiter des escales pour marcher dans l’aéroport. Il faut aussi marcher dans l’avion : allez chercher de l’eau par exemple…

 

Prévoyez une trousse de toilette et des vêtements de rechange

agrémenter un voyage long-courrier

Le voyage est long. Prévoyez de quoi vous rafraîchir, voire vous changer pour sortir de l’avion frais comme des roses, ou presque… Vous pouvez emporter en cabine un sachet congélation zippé de 1 litre avec des mini bouteilles : un gel antibactérien, une crème qui sent bon, un échantillon de parfum, quelques lingettes démaquillantes, du sérum pour mouiller les yeux… bref de quoi se chouchouter un peu.

 

Rien de bien révolutionnaire, juste du bon sens pour agrémenter un vol log-courrier !

Si vous avez des trucs et astuces, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires…

Bon vol !

 

Info : Si vous achetez un des objets ci-dessus, en cliquant sur un de nos liens, nous recevrons un petit pourcentage d’Amazon qui nous aidera à poursuivre le voyage et le partage. Passer par notre lien ne vous coûtera rien de plus. 😉

 

 

Vous avez aimé cet article ? Inscrivez-vous et partagez 🙂
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.