Notre confinement en Grèce, de A à Z !

confinement

Disons le tout de suite, notre road-trip en direction du Caucase s’est terminé au nord de la Grèce… Covid-19 oblige, nous avons stoppé le voyage. De la Grèce, malgré 5 semaines passées sur place, nous n’avons d’ailleurs pas beaucoup profité puisque nous n’avons fait qu’y vivre notre confinement jusqu’à notre rapatriement le 18 avril.

Récit d’un confinement au cœur d’une prison dorée…

Notre confinement grec s’est déroulé en 3 temps, avant de prendre le chemin du retour. Des lieux superbes, des amitiés qui sont nées, mais aussi l’angoisse de l’incertitude permanente.

Phase 1 : l’auto-confinement à Igoumenitsa.

Suite à l’annonce de la fermeture des routes en Albanie, nous sommes arrivés en Grèce dans la nuit du 13 au 14 mars. On a presque tout de suite rejoint la plage de Drépanos, à la sortie d’Igoumenitsa.

Nous avons décidé d’y rester en auto-confinement (pas encore obligatoire à ce moment, il allait le devenir quelques jours plus tard pour les étrangers arrivant en Grèce). Nous avions préalablement pris toutes les précautions pour croiser un minimum de monde mais, à cette époque là, à la radio française, on commençait à entendre dire que le virus pouvait se maintenir en vie longtemps sur certaines surfaces. Ayant fréquenté les cafés, certes déserts, de Croatie et d’Albanie, il nous a paru plus sage de rester dans le camion pour éviter de répandre éventuellement le virus.

Par ailleurs, si les écoles, les restos, les lieux de culture étaient déjà fermés en Grèce (depuis le 9 mars), le confinement officiel n’était pas encore déclaré et beaucoup de monde circulait sur la plage. Nous ne nous sentions pas très à l’aise avec cette agitation alors que les informations qui nous parvenaient de France étaient très inquiétantes…

Le 19 mars, 3 jours avant le confinement officiel de la Grèce, nous décidons de quitter Drépanos pour un bivouac plus calme, à 1 heure de route. Nous ne savions pas encore que nous reviendrions sur cette plage, entre deux voitures de police…

Phase 2 : le confinement à Ormos Odyssea.

Un petit coin de paradis que nous connaissions déjà bien. Nous savions que nous y serions en sécurité pour le confinement. Un joli cadre, de l’eau potable, du calme, et un village avec une épicerie et une boulangerie à distance de vélo. On vous raconte tout ça en vidéo !

Nous sommes resté ici 3 semaines, du 19 mars au 10 avril !

Phase 3 : la police nous confine au camping de Drepanos .

Vous l’avez compris, nous avons dû rejoindre Drépanos, mais cette fois-ci la police nous a obligés à nous installer dans le camping où avaient déjà été rassemblés bon nombre de camping-cars la semaine précédente…

Drôle d’impression d’être parqués tous ensemble, un peu au mépris des consignes de distanciation sociale que nous respections bien mieux dans nos bivouacs sauvages… Précisons tout de même qu’il n’y avait aucun cas de Coronavirus déclaré dans la région et que nous avions tous respecté scrupuleusement les consignes de confinement. Le risque était donc probablement minime.

C’est pendant cette semaine au camping que les négociations avec le Consulat de France ont abouti. Notre rapatriement via le ferry qui transporte chaque jour les camions entre la Grèce et l’Italie est acté !

confinement
Merci au Consul de Thessalonique et à Damien👍

Le rapatriement : une étrange aventure.

Les temps de la diplomatie sont toujours longs… quand on est directement concerné, ça semble encore plus long et incertain… Mais nous avons fini par partir. 951 euros (ferry + essence + péages) en moins et 48 heures après le départ du camping nous arrivions à la maison, frappés par la traversée d’une Italie fantomatique où seuls roulaient les camions…

Voilà, notre périple a tourné court… Mais nous sommes à la maison, en sécurité et sans symptômes 13 jours après le retour😉👍. On espère qu’en 2021 on pourra rejoindre le Caucase…

Confinés à la maison : le temps des bilans !

En attendant, on continue le confinement à la maison… Et on a relaté nos aventures dans la série des Confinomades de Péripléties. Ici sur Instagram IGTV et ici sur Youtube.

Et dans une interview accordée à Camping-car Magazine que vous pourrez regarder ici.

On vous souhaite une bonne fin de confinement ! Prenez soin de vous et on vous dit à très bientôt pour de nouvelles aventures !!

Vous avez aimé cet article ? Inscrivez-vous et partagez 🙂

1 commentaire sur “Notre confinement en Grèce, de A à Z !

  1. Merci pour ces vidéos et ces nouvelles. A très bientôt oui….avant la prochaine aventure quand même!!!! Portez-vous bien. Juste un détail, ce n’est pas parce que vous n’avez eu aucun symptômes que vous n’êtes pas porteur, c’est une des bizarreries de ce maudit virus. Bisous à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.