Les gorges de Karijini, une pause fraîcheur dans le désert…

Depuis la Coral Coast, nous avons décidé de rejoindre le parc national de Karijini sans passer par Exmouth.

Du désert totalement désert.

À partir du croisement de Coral Bay, nous sommes seuls sur la route 1. Jamais croisé aussi peu de monde pendant autant de kilomètres. Même le Nullarbor était plus fréquenté. C’est pas le moment de tomber en panne… il n’y a que des oiseaux pour nous regarder passer…

Après le passage du tropique du Capricorne,  le paysage devient plus sympa. Toujours du désert, mais avec quelques mesas, des zones de rocs en boules, et nos premiers grands espaces parsemés de termitières ocres. Quand la lumière du jour décline et embrase le bush, c’est vraiment superbe.

 

Karijini National Park.

Le parc est situé dans un secteur d’exploitation de fer. Nous faisons une halte dans la petite ville de Paraburdoo (on fait le plein d’eau, il n’y en a pas dans le parc), entièrement consacrée à la mine. À partir de là on ne croise plus que des voitures de chantiers et des road-trains.

Dans le parc de Karijini, nous allons explorer 3 des 4 secteurs. Celui de Weano est fermé pour travaux. Disons le tout de suite, photos et vidéos n’arrivent pas à reproduire correctement les couleurs très intenses des paysages 😕.

Karijini

Mont Bruce

Nous avons dormi sur un parking à 30 km de l’entrée du parc. Objectif attaquer de bonne heure l’ascension du Mont Bruce. Malgré notre départ matinal, il fait vite très chaud (ces jours ci on atteind les 35° très rapidement). Nous nous contentons donc de passer le premier sommet de la rando et pas le Mont Bruce lui-même qui est très escarpé (rando niveau 5 sur les 5 existants en Australie). Notre parcours nous permet d’avoir déjà de superbes vues sur le parc et sur la mine de fer. On vous laisse admirer :

Karijini

 

Joffre Falls et Knox Gorge

Nous découvrons ensuite ce pour quoi le parc est réputé  : ses gorges.

À Joffre, la cascade est malheureusement à sec. On entreprend tout de même de descendre dans les bassins du fond. En route, nous avons la chance de croiser un énorme varan et un mini dragon (à voir dans la vidéo un peu plus bas) !

À Knox, nous nous contentons du point de vue impressionnant. La descente nous fait envie mais il serait nécessaire de marcher dans l’eau et nous ne sommes pas équipés pour. Nous nous réservons donc pour les gorges de Dales, le lendemain.

Dales Gorge

Après une nuit dans l’immense campground de Karijini, nous sommes d’attaque pour un circuit dans les gorges.

Un escalier de fer permet de descendre facilement jusqu’à Fortescue Falls. Ici la cascade est bien en eau. Dans le calme du matin nous pouvons profiter de la fraîcheur de l’amphithéâtre de pierre rouge qui borde le bassin d’eau turquoise. Un cadre idéal pour une pause café !

Un peu plus loin, Fern Pool est un petit paradis. Végétation luxuriante, petite cascade… C’est super calme et apaisant.

Nous nous engageons ensuite la gorge de Dales en elle-même. Comme le niveau d’eau est assez bas, pas besoin de se mouiller les pieds. Quelques passages un peu étroits ou accidentés, mais rien d’insurmontable comme vous pouvez le voir dans cette vidéo qui retrace l’ensemble de nos balades :

Le trajet se termine dans Circular Pool, une jolie piscine cernée d’une falaise rouge-orange-jaune.

Petite grimpette raide pour remonter sur le bord de la falaise et nous rentrons tranquillement par le plateau, jusqu’au camion après cette rando d’environ 6 km qui a été la plus belle depuis le début du voyage !

Enfin, quand je dis tranquillement,  c’est une façon de parler… Car pendant ce magnifique séjour à Karijini, nous n’avons pas été tranquilles une seule seconde ! À qui la faute ?? Aux mouches bien sûr  !! Totalement exaspérantes. On vous laisse admirer leurs œuvres !

Conseil pratique :

Pour éviter de repayer une nuit à 11 AUD par personne au campground (sans services), on vous conseille l’aire de repos de Albert Tognoli sur la Great Northern Highway (60 km depuis le Visitor Center). Bien ventilée, avec quelques arbres pour l’ombre et un superbe coucher de soleil !

Vous avez aimé cet article ? Inscrivez-vous et partagez 🙂

1 commentaire sur “Les gorges de Karijini, une pause fraîcheur dans le désert…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.